Le père de la famille Ndiaye

Voici Ibrahima Niang, qui collabore avec Fatoumata Sy pour fabriquer des poupées sénégalaises. C’est dans ses mains que nous prenons forme. Il crée notre armature avec du fil de fer et des matériaux recyclés (papier, mousse). Nous n’avons pas encore très fière allure, mais ça va venir… Il reste à Fatoumata Sy le soin de couper et de coudre nos vêtements, de nous habiller et de s’occuper des finitions afin de nous donner notre apparence finale.

C’est sur le toit de sa maison qu’il a choisi de nous présenter son travail. Ibrahima nous raconte qu’il a voyagé dans de nombreux pays d’Afrique pour présenter ses créations (vêtements, objets d’artisanat). Il vit maintenant dans la banlieue de Dakar.

Assane Ndiaye


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.