Wolfe Island : un ferry et des hélices magiques


L’autre jour, comme la glace était en train de fondre sur le lac Ontario, mon frère Assane m’a dit qu’on allait prendre le ferry pour aller à Wolfe Island, une petite île juste en face de Kingston (ON, Canada). J’étais toute excitée !
Quand on est arrivé au port, j’ai vu cet immense bateau avec des voitures dessus !! On est montés à bord et Doggy m’a emmenée tout en haut, sur la plateforme. Je voyais le lac et, au loin, Wolfe Island. Le ferry est parti et, après un moment, il y a tout à coup eu beaucoup de bruit !

J’avais un peu peur, mais maman m’a expliqué que c’était juste le bruit du ferry qui cassait la glace pour pouvoir avancer. En regardant en bas, j’ai vu qu’il y avait plein de gros morceaux de glace sur l’eau !
Puis, le bruit s’est arrêté et on est arrivés sur l’île. C’était encore tout blanc, mais il y avait du soleil. C’était beau ! On s’est promenés sur de petits pontons à Marysville et on a joué dans la neige.
Ensuite, on est allés à l’autre bout de l’île et, là, il y avait plein d’immenses poteaux, avec des hélices toutes blanches qui tournaient tout en haut. Je ne savais pas trop ce que c’était, mais je trouvais ça joli. Assane m’a expliqué que c’était des éoliennes, et qu’elles transformaient le vent en électricité. Ouah, c’est magique ça ! Mais ça doit être un métier fatiguant, parce qu’il y en avait plusieurs qui avaient l’air de faire une pause pour se reposer.
Le soir, quand je suis allée dormir et que maman a éteint la lumière dans ma chambre, je me suis demandée ce qui se passerait si le vent arrêtait de souffler ?

Mamie




Laisser un commentaire