Des sapins et des baobabs


En Suisse romande, j’ai rencontré Kati et Rodolphe, un couple charmant et généreux qui, avec leurs deux enfants, forment une famille pas comme les autres.

 En 2004, alors que Kati et Rodolphe étaient encore jeunes et fous, ils ont décidé de faire un voyage en voilier pour découvrir le monde. Joignant l’utile à l’agréable, le jeune couple a pris contact avec l’association de solidarité et de soutien au développement Voiles Sans Frontières (VSF), basée en France.
VSF agit au profit de populations isolées, uniquement accessibles par voies maritimes et fluviales. Depuis 1997, cette association intervient principalement au Sénégal, sur les fleuves Sine Saloum et Casamance. 1
En s’associant à VSF, nos deux amis suisses ont pu participer à un projet qui leur tenait à cœur : à l’occasion de leur tour du monde en bateau, ils ont amené dans un dispensaire en Casamance (Sénégal) des médicaments que VSF avait reçu en dons. Et ils ont ainsi découvert l’Afrique noire, impressionnés et ravis de vivre une expérience si enrichissante. « On peut être différents, et s’enrichir de ces différences », comme dit Rodolphe.

Fatoumata Ndiaye


Voir la suite de la vidéo
1 Source : Voiles Sans Frontières




1 réflexion sur « Des sapins et des baobabs »

  1. C’est une chouette idée pour faire de belles découvertes : un tour du monde en aidant des populations dans le besoin … Ravie de voir que des astuces comme celles-ci existent toujours ! Je l’ajoute à ma liste de choses à faire avant de mourir.

Laisser un commentaire