Zal Sissokho, l’homme araignée de la Kora


Zal Sissokho est un vrai génie de la Kora. Il baigne dans la musique depuis toujours et en joue depuis l’âge de 11 ans. Il chante et compose en mandingue et en wolof, rien que ça ! Respect, man.
Issu de la longue lignée des Sissokho, il joue la kora comme une araignée qui tisse une toile. Une toile musicale qui vous prend au piège dès les premières notes.

Zal Sissokho doit faire partie de ces artistes d’origine sénégalaise qui ne sont pas prophètes chez eux, car je n’ai jamais vu de monument ou de place qui porte son nom dans les rues de Dakar.
Il a joué presque partout, sur toutes les scènes et sur quatre continents. En Afrique : au Sénégal, en Afrique du Sud, au Mozambique, au Zimbabwe et au Maroc. En Asie, Zal Sissokho a joué en Inde. En Amérique du Nord, il a joué dans presque toutes les provinces et villes du Canada, y compris la ville de Kingston, en Ontario, d’où vient le tout premier Premier Ministre du Canada, Sir John Alexander Macdonald, qui était un sacré personnage, très controversé. En Amérique du Nord toujours, notre ami Zal Sissokho a aussi joué aux États-Unis et au Mexique. Enfin, en Amérique latine, il a joué au Brésil. À propos du Brésil, si les Québécois oublient d’être aux petits soins avec ce talentueux artiste, ils pourraient bien le regretter…. En effet, Zal Sissokho pourrait s’installer au Brésil un jour, vu le nombre important de voyages et de rencontres musicales qu’il y effectue régulièrement (j’espère que je me trompe).

Une des questions que beaucoup de monde se pose est l’orthographe des Sissokho. Parfois, c’est avec un « C » comme Cissokho, parfois même des Cissoko sans le « H »… Mais Zal Sissokho, qui est tout de même un représentant des griots1, nous a expliqué que, finalement, c’est la même grande famille des « 6ssokho ».

En exclusivité, je vous annonce la sortie prochaine de son troisième album, en février 2017 – Inch’ Allah. Encore un petit secret, mais celui-là, ne le répétez à personne. Zal Cissokho ne sait pas jouer avec un « Toukhoucigalame » mdr ! Le mec, il joue avec un instrument à vingt-et-une corde (oui, oui, 21 !!) mais est perdu avec un truc à une seule corde !

Bonne année 2017 !

Doggy

Pour en savoir plus :

Quelques clips de Zal qu’il faut absolument voir. C’est lui-même qui a fait la sélection pour vous.

FAMALÉ – YALLA (clip officiel) (plus de 7300 vue à ce jour et mon préféré 😉 )

Souleymane Diamanka, Zal Sissokho, Festival Nuits d’Afrique (no comment, allez juste le voir p***** !)

Zal, Tiago Delegado et Matheus Bahiense no Baobar (Un des administrateurs de SaDunya ne dort plus sans avoir écouté celle-là, mais ça lui passera.)

PS : allez visiter le site web de Zal Sissokho pour bien le découvrir, mais revenez ensuite sur SaDunya, Ok ?

1 Griots : personnes qui transmettent oralement l’histoire des peuples en Afrique depuis des siècles. (Source: Wikipedia.org) Dans le cas de Zal Sissokho, il s’agit de l’histoire mandingue.




3 commentaires sur “Zal Sissokho, l’homme araignée de la Kora”

  1. J’ai comme l’impression que tu es un peu jaloux de ce talentueux musicien, Doggy 😉 En tout cas, chapeau bas Zal, et je me réjouis de découvrir ton nouvel album !

  2. Merci Zal pour ces belles notes de Kora.
    J’attends avec impatience la sortie annoncée en exclusivité dans cet article, de ton troisième album. J’aime beaucoup les deux premiers.
    Je sais que tu travailles dur en studio pour nous offrir une belle production…
    Félicitations et bonne chance pour la suite.

  3. Lol, j’aime bien la fin de l’article c’est drôle. J’avais vu des vidéos sur YouTube de cet instrument (kora) mais je ne savais pas qu ‘il y avait 21 cordes.
    Il es doué le musicien. Félicitations.

Laisser un commentaire