Fatoumata au pays des fraises


Un petit garçon m’a invitée à venir cueillir des fraises avec lui dans une ferme près de Kingston… Ensemble, nous sommes montés dans un bus scolaire jaune qui nous a emmenés à la Fruition Berry Farm, où Christine et son équipe nous ont accueillis chaleureusement avant de nous indiquer le chemin vers les champs de fraises. Après un cours trajet sur une remorque brinquebalante tirée par un tracteur (heureusement, ma calebasse a tenu le choc !), nous nous sommes vus assignés une rangée, et nous avons commencé à cueillir les fraises. Il y a en avait à perte de vue, et j’avais l’impression d’être dans une forêt vierge, entourée de lampions géants.

Continuer la lecture de « Fatoumata au pays des fraises »

Journée internationale de la paix


Il y a quelques temps, j’ai croisé au détour d’une petite route française un jeune homme à vélo, tirant une petite remorque. Ses lunettes bleues et son air jovial m’ont donnés envie de faire sa connaissance. Après les présentations d’usage, Olivier, ce Français, Mosellan plus précisément, de 24 ans, m’a expliqué qu’il avait décidé de parcourir la France à vélo pour rencontrer des personnes qui agissent pour améliorer le monde. Des gens qui construisent leur monde ? Voilà qui m’intéresse…
Continuer la lecture de « Journée internationale de la paix »

Les partages de Jean-Philippe


Lors de notre visite à Terre et Humanisme, ma route a croisé celle de Jean-Philippe Piret, un sculpteur belge, qui était là pour un stage. Cet homme généreux est toujours prêt à partager expériences et connaissances, à échanger autour de la Vie. Parmi ses passions, les abeilles (certaines de ses sculptures me font d’ailleurs penser à des essaim d’abeilles), dont il parle avec tant de ferveur que j’ai eu envie de m’intéresser de plus près à ces jolies butineuses noires et jaunes.

C’est vrai que c’est un sujet qui revient très souvent dans les médias depuis quelques années, en raison de la menace de disparition qui pèse sur elles. Albert Einstein aurait d’ailleurs dit que « si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre » (l’attribution de cette citation au génie ébouriffé est controversée, mais là n’est pas le sujet).
Continuer la lecture de « Les partages de Jean-Philippe »

Le tour de magie des abeilles


Avec Maman et mon frère Assane, on est allés à Terre et Humanisme, en Ardèche. C’est comme un très grand jardin, avec plein de plantes, de fleurs et d’insectes. Il y a même un étang avec des grenouilles qui font de drôles de bruits. Et des gens courbés en deux qui mettent des choses dans la terre…

À un moment, je n’ai pas compris, mais tout le monde a couru dans la même direction, et des gens parlaient de dessin d’abeilles…
Continuer la lecture de « Le tour de magie des abeilles »

De la Terre et de l’Humanisme


Après avoir un peu côtoyé les Colibris et mis les mains dans la terre avec les Incroyables Comestibles, j’ai eu envie d’aller découvrir l’âme de l’association Terre et Humanisme, en Ardèche. Dans ce lieu paisible, où la nature a gardé ses droits, amoureusement accompagnée par l’Homme, l’humanisme de Pierre Rabhi flotte dans l’air. Le temps s’est comme arrêté. La nature est partout : vignes, nuages, abeilles, coquelicots, grenouilles… Et, de temps en temps, alors qu’on se croit soudain seul au monde, on croise un humain qui nous salue avec le même sourire serein. J’ai d’ailleurs fait de belles rencontres, partagé de riches moments d’échanges autour de légumes exigeants et de grains de maïs métissés.
Continuer la lecture de « De la Terre et de l’Humanisme »