Des sapins et des baobabs


En Suisse romande, j’ai rencontré Kati et Rodolphe, un couple charmant et généreux qui, avec leurs deux enfants, forment une famille pas comme les autres.

 En 2004, alors que Kati et Rodolphe étaient encore jeunes et fous, ils ont décidé de faire un voyage en voilier pour découvrir le monde. Joignant l’utile à l’agréable, le jeune couple a pris contact avec l’association de solidarité et de soutien au développement Voiles Sans Frontières (VSF), basée en France.
Lire la suite

Ouverture et enracinement : le cousinage à plaisanterie


Le Président-Poète L. S. Senghor, dans son idéologie de la négritude, a fondé son combat contre l’impérialisme culturel, cette forme d’aliénation du colonialisme, sur « l’ouverture et l’enracinement ». Ouverture aux autres et enracinement dans sa culture.
Aujourd’hui, avec nos cousins de Keurdomusagar, mon amie Fabinta Lo nous fait découvrir le cousinage à plaisanterie, profondément enraciné dans la culture sénégalaise.
Le cousinage à plaisanterie ou « parenté à plaisanterie » est une pratique sociale typiquement ouest-africaine. Chez les Wolofs, on l’appelle Kal. Cette pratique autorise, voire oblige des membres d’une même famille (tels que des cousins éloignés ou des membres de certaines ethnies) à se moquer les uns des autres ou s’insulter, et ce, sans conséquences. Ces affrontements verbaux sont en réalité des moyens de décrispation sociale 1.

Lire la suite

Logan Nubs Brown, ou quand le son déchire !


Yo mec !

En ce soir venteux et pluvieux, j’avais envie de rythmes et de chaleur.
Je me suis rendu à Musiikki Café pour boire un verre, mais surtout pour écouter mon pote John Torres. Je l’avais déjà écouté jouer un soir dans un bistrot de Kingston. Cette ville offre une scène de qualité à une multitude de musiciens talentueux. Il m’avait plu ce soir là. J’avais aussi remarqué ce jeune garçon qui jouait avec lui. Il me faisait penser à Lenny Kravitz, que je kiffe grave ! NUBS – c’est son nom d’artiste et de label depuis un an et demi – est un auteur-compositeur de Kingston qui a baigné dans le son de BB King pendant toute son enfance. Il est né et a grandi dans cette jolie ville de l’Ontario, dans le Canada anglophone. Il joue de la musique depuis six ans.

Lire la suite

Nans Thomas, une source d’inspiration


Mon père aurait voulu que je devienne soldat.
Selon lui, l’armée offrait une sécurité de l’emploi et une sécurité tout court. Je ne sais pas si c’est toujours le cas, mais dans les années 1980, la devise de l’armée était « On nous tue, mais on ne nous déshonore pas. »
Mon père ne savait pas que je ne voulais ni être tué, ni être déshonoré. En plus, je ne me sentais pas du tout en sécurité dans une caserne militaire, entouré de soldats, d’armes et de munitions.
Moi, je voulais être entrepreneur – plus précisément artiste-entrepreneur.
Je devais donc avoir douze ans quand j’ai saboté le concours d’entrée à l’École Prytanée Militaire de Saint-Louis…
Depuis lors, il s’est passé beaucoup de choses.

Lire la suite

Yessica, une passion contagieuse pour les percussions


J’observais la statue de Sir John Alexander Macdonald (premier Premier Ministre du Canada) au City Park de Kingston (ON), en me demandant ce qu’il penserait du Canada d’aujourd’hui, multiculturel et coloré. C’est là que les sons uniques du djembé m’ont fait sursauter. Un peu plus loin, à l’ombre d’un arbre, j’ai découvert un groupe de percussionniste. Mais, c’est ma pote Yessica !

Doggy

 

Hello Yessica, je t’ai entendue jouer des percussions et, ouah, tu as le rythme dans la peau !
Alors, dis-moi, comment est-ce que tu as commencé à jouer ?

Lire la suite