Jorgen, des couleurs et des épices


Yo mec !

Freddie Mercury, tu connais. Mais est-ce que tu savais que le mec était aussi graphiste ? Ouais, même que c’est lui qui a dessiné le logo de Queen crest !
Et, si tu es fan de musique électronique, tu dois absolument savoir que les deux membres du duo français Justice, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay (ouais, encore un de Rosnay créatif !) sont graphistes à la base.

Pourquoi je te parle de tous ces mecs ? C’est parce que j’ai retrouvé pour toi une vieille connaissance, Jorgen Rasmussen (conception d’un kit sur les ordures). Lui aussi graphiste, un peu Danois, un peu Brésilien, un peu Suisse, un peu Sénégalais, un peu Mozambicain… bref, un peu tout quoi.
Ouais, cette fois, il a lâché son crayon et son Mac pour un micro et une guitare sur une scène bon enfant dans la campagne genevoise, en Suisse, avec mon pote William Fierro en guest star.

Ok, c’est pas du rap, mais c’est sympa, des mélodies douces qui restent dans ta tête pendant des heures, mec ! Bon, j’ai pas tout compris aux paroles, parce qu’ils chantent en portugais, mais les textes ont l’air cool aussi. Et puis, ça met du soleil dans la grisaille suisse, alors ça, c’est toujours bon à prendre…
Cravo e canela, ça veut dire « girofle et cannelle » en portugais, et c’est le nom du crew formé par le trio Jorgen (guitare et voix), Pauline (voix) et Xavier (flûte).
En regardant Jorgen sur scène, je me demandais si les graphistes, les peintres et les autres artistes visuels ne seraient pas des musiciens dans l’âme. Il est vrai que, comme dans la musique, la création visuelle fait appel à un sens du rythme, de la composition et de la justesse. Il faut jouer avec des pleins et des vides pour arriver à un résultat harmonieux.
Comme dans la musique encore, là où l’atmosphère se métamorphose aux sons de la voix ou des instruments, le support se transforme en un univers aux couleurs et aux traits du graphiste ou du peintre plasticien. Daniel Humair, le célèbre jazzman moderne et peintre accompli, doit savoir de quoi je cause. Et, tout près de toi, il y a Lionel Grob, graphiste évidemment, mais aussi Tanor Tita Mbaye qui est passé par les Beaux-Arts de Dakar.
Je me demande bien combien il y en a, de ces graphistes et peintres qui se prennent pour Freddie Mercury ? lol

Pour en savoir plus sur cravo et canela :
https://fr-fr.facebook.com/events/125318974329936/?ref=22
https://myspace.com/cravoetcanela
https://soundcloud.com/jorgen-rasmussen/sets/cravo-e-canela-precioso/

Doggy




Une réaction sur “Jorgen, des couleurs et des épices”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.